Le montage d’un chapiteau | Paulaner Brauerei München

Cookies help us in the provision of our services. The Facebook pixels help us improve our marketing activities. By using our services you agree that we may use cookies and Facebook pixels. › Find out moreOK

Le montage d’un chapiteau

Le montage d’un chapiteau

Très peu de visiteurs savent combien d’efforts et de travail sont nécessaires pour organiser une fête de l’envergure de l’Oktoberfest. Le montage et le démontage d’un chapiteau festif à charpente massive, frais de location de matériels, d’engins et d’emplacement inclus, absorbent à eux seuls plusieurs millions d’euros. On compte, par chapiteau, près de 58 poids lourds qui viennent déposer à partir de la mi-juillet tout le matériel nécessaire à l’installation et à l’aménagement des chapiteaux.

Pile au 1er novembre, tout doit avoir disparu et le terrain avoir été remis dans son état initial comme si la Wiesn n’avait jamais eu lieu. A peine les derniers accords des orchestres sont-ils éteints que déjà les tables sont repliées, les chopes et la vaisselle lavées et rangées dans les caisses et les cartons, les fourneaux, les grils et les comptoirs briqués à neuf avant leur démantèlement et leur enlèvement. Tous les matériels sont soigneusement stockés jusqu’à la prochaine Wiesn car, ce dont on peut être sûr et certain, c’est que la Wiesn rouvrira ses portes l’année suivante !

Paulaner ZeltaufbauPaulaner Zeltaufbau

Le montage d’un chapiteau en accéléré