La mise en bouteille | Paulaner Brauerei München

Cookies help us in the provision of our services. The Facebook pixels help us improve our marketing activities. By using our services you agree that we may use cookies and Facebook pixels. › Find out moreOK

La mise en bouteille
La bière est la preuve que Dieu nous aime et veut nous rendre heureux (Benjamin Franklin). – Gregor Nowotsch Gregor Nowotsch
Un ballet bien orchestré
Un ballet bien orchestré

Le poste de travail de Gregor Nowotsch ressemble à première vue à un labyrinthe traversé par des milliers de bouteilles. Acheminées par tapis convoyeur à travers le hall, celles-ci défilent sous son regard vigilant en produisant le léger cliquetis du verre qui s'entrechoque."Avec une seule installation, nous remplissons jusqu'à 50 000 bouteilles par heure" explique le chef du service Embouteillage. Celui qui a déjà versé de la bière dans un verre se demande comment il est possible de remplir autant de bouteilles en si peu de temps. "L'astuce",  dévoile Nowotsch, "est que la bière est remplie dans des bouteilles dont l'intérieur est maintenu sous pression pour empêcher la formation de mousse.

» poursuivre

La qualité sur toute la ligne
La qualité sur toute la ligne

Au tout début du processus d'embouteillage nous avons les bouteilles vides retournées par les distributeurs de boissons depuis toute l'Allemagne. "Mais toutes les bouteilles n'arrivent pas jusqu'à la station de remplissage" déclare Nowotsch. En bout de ligne de lavage, dans laquelle les bouteilles sont nettoyées à une température avoisinant les 80° se tient "l'inspecteur". Et rien ne lui échappe. Il contrôle à une vitesse vertigineuse si les bouteilles présentent quelconque défaut ou impureté. Et lorsqu'elles sont endommagées ? "Elles vont tout droit à la récupération pour être recyclées", explique Nowotsch.

» poursuivre

Qui dit fraîcheur maximale dit pression
Qui dit fraîcheur maximale dit pression

Un peu plus loin, on voit s'empiler les palettes chargées de fûts en atttente de livraison aux biergarten, cafés et restaurants. Les fûts connaissent eux aussi un sort identique à celui des bouteilles. Ils sont dans un premier temps rincés avec différents nettoyants et ensuite passés à la vapeur. "Rien ne doit altérer le goût de la bière", explique Nowotsch. Une fois remplis de bière, les fûts de 20, 30 ou 50 litres sont étiquetés puis livrés à leur destinataire réciproque. Et tout cela, pour être bien sûr que la bière pression Paulaner arrive parfaitement fraîche jusque dans le verre du consommeur.

» poursuivre

Le verre ambré pour écran solaire
Le verre ambré pour écran solaire

Pourquoi Paulaner n'utilise-t-elle que des bouteilles en verre ambré ? La réponse de Gregor Nowotsch est aussi rapide qu'une flèche: "A cause du goût." Les bouteilles vertes ou blanches laissent plus facilement passer la lumière à ondes courtes et les rayons UV du soleil que le verre ambré. Résultat : la qualité de la bière baisse. C'est d'ailleurs ce qui se passe quand on ouvre une bouteille de bière en verre clair restée trop longtemps exposée au soleil. Les connaisseurs parlent volontiers d'un "goût de lumière" pour désigner l'odeur qui se dégage d'une telle bouteille. "Et, croyez-moi", rétorque Nowotsch, "je ne veux pas de ça dans mon verre."

» vers notre maître brasseur