Portrait | Paulaner Brauerei München

Cookies help us in the provision of our services. The Facebook pixels help us improve our marketing activities. By using our services you agree that we may use cookies and Facebook pixels. › Find out moreOK

Portrait

Paulaner ou l’art le plus raffiné de brasser la bière à Munich depuis 1634

Le 24 février 1634 est une date importante pour la brasserie Paulaner. C’est en effet le jour où les brasseurs munichois portent plainte auprès du maire de la ville pour lui demander d’interdire la vente de la bière brassée par les moines du monastère de Neudeck ob der Au, mieux connus sous le nom de moines Paulaner. Cette plainte – restée sans réponse – constitue le premier document officiel où il est fait mention de la brasserie Paulaner, cette mention étant considérée encore de nos jours comme la date de fondation de la brasserie Paulaner qui fait depuis partie intégrante du patrimoine culturel, des traditions et de l’histoire de Munich.

„Gut, besser, Paulaner - bon, mieux, Paulaner“ – la devise de la brasserie Paulaner

La popularité de la bière Paulaner va, aujourd’hui comme hier, bien au-delà du périmètre de la ville de Munich. Cette passion pour la bière, la haute compétence de nos maîtres brasseurs et la joie de vivre légendaire des Bavarois sont, pour n’en nommer que quelques-uns, les facteurs de la réussite – cette fois mondiale – de la brasserie Paulaner. Plus de deux millions d’hectolitres quittent tous les ans notre vénérable brasserie de Munich-Langwied, pour être vendus dans plus de 70 pays.

Paulaner reste très attachée au terroir, l’Oktoberfest de Munich et la fameuse ouverture annuelle de la Salvatorfest avec ses sketches satiriques sur la politique n’étant que deux exemples de l’enracinement local profond de la brasserie Paulaner.